Retour

CE QUI CHANGE SUR LA ROUTE

14 juin 2017

Vignette Crit’air

Depuis le 16 Janvier, les véhicules circulant à Paris doivent arborer la fameuse vignette Crit’Air. Ces vignettes, de couleurs différentes en fonction du niveau d’émission du véhicule, permettent d’identifier les plus polluants qui ne pourront pas circuler dans Paris entre 8h et 20h la journée pendant les pics de pollution. Ce dispositif est en passe d’être déployé sur d’autres grandes métropoles comme Lyon, Lille, etc…

Plus besoin d’être arrêté pour être verbalisé :

De nouveaux PV pourront être dressés sans que le conducteur soit arrêté par les forces de l’ordre. Désormais, sans avoir été interpellé, le conducteur pourra être verbalisé pour une ceinture de sécurité non bouclée, l’utilisation du portable au volant, la circulation ou l’arrêt sur les bandes d’arrêt d’urgence, le non-respect des règles de dépassement, le non-port du casque pour les deux-roues, et le dépassement des lignes blanches.

Dénonciation du salarié en infraction :

Depuis le 1er Janvier, si un chef d’entreprise refuse de désigner le coupable d’une infraction, il sera passible d’un procès verbal de 4ème classe pouvant aller jusque 750€ en sus de la contravention commise par le salarié.

Radars « Mobile mobiles » externalisés :

Après la phase de tests, des conducteurs privés remplaceront gendarmes et policiers au volant des voitures radars. Seuls à bord, ils devront emprunter des itinéraires précis dont les limitations de vitesse auront été cartographiées, le radar fonctionnant sans intervention humaine.

Premiers Radars piéton :

Le premier dispositif capable de repérer les véhicules ne respectant pas les passages protégés a été inauguré à Calais, plusieurs autres communes devraient suivre.